• Tête ours-étape1

    Hier soir donc, j'ai commencé le "scalp" de mon ours elf. J'ai déjà fait les premières rangées. Tout va beaucoup mieux quand la toile et tendue et les fils de la trame retenus!

    La "laine" que j'utilise est en fait de la viscose de bambou, donc c'est 100 % végétal (ce qu'on appelle viscose c'est en fait de la cellulose, mais pourquoi appeler un chat "un chat"?)...

    C'est bien pratique avec un crochet de smyrne, mais je ne vais pas vite pour autant, car avant de serrer chaque point je m'assure que les deux moitiés du fil sont bien de la même longueur.

    J'adore le rendu lissé et brillant de ce fil.

    Voilà donc où j'en suis :

    DSC06643_1.JPG

     

    Bonne journée à tous!

     

  • Astuce point noué

    Tout d'abord, c'est Kate Coto qui a trouvé ce que représentaient mes photos indices.

    Legolas pour Le Seigneur des Anneaux et surtout UN ELFE.

    La tête de Saphira du livre Eragon de Christopher Paolini pour UN DRAGON.


    Si vous aviez bien suivi, vous auriez compris que je fairais non pas une mais DEUX créations.

    L'elfe parce qu'un OURS ELFE.

    Le dragon, parce qu'un DRAGON aussi.


    Mais autant j'ai une idée précise sur l'ours elfe, autant, je manque encore d'inspiration pour le dragon, en fait surtout pour les étoffes qui vont le constituer. J'y réfléchis...

     

    Et aujourd'hui, j'ai voulu commencer à faire le scalp de mon ours elfe.

    Alors j'ai pris mes gabarits, les ai placés sur ma toile de jute, ai découpé mes pièces avec application, ai mis de la colle à bois sur tout le tour pour pas que cela s'effiloche. Jusque là tout allait bien.

    Ensuite, j'ai voulu commencé à insérer les cheveux par la technique du point noué. Je prend mon brin de laine découpé à la bonne longueur, glisse correctement mon crochet dans la toile, commence à serrer le noeud et ...patatra! le fil de jute de la toile se détache... Arrrrgh!

    Et là de constaté que j'avais pensé à tout sauf au plus important : tendre la toile dans un tambour.

    Or cela impliquait de ne pas découper mon morceau de scalp en avance.

    Du coup, j'ai repris de la toile de jute, mon premier gabarit, mon feutre. J'ai tracé le contour de la première pièce cette fois loin des bords de la toile, mais ne l'ai pas découpé. Puis j'ai placé ma toile dans mon petit tambour et il n'y a plus qu'à m'y mettre.


    Sauf que là c'est l'heure d'aller préparer le dîner. Donc je m'y mmettrai devant la télé. Cela tombe bien, le film qu'on va regarder risque de ne pas trop m'emballer, donc pas besoin de river mes yeux dessus et je pourrai me concentrer sur mon ouvrage.

     

    Autre nouvelle : aujourd'hui une dame m'a passé commande pour un ours. donc je vais bientôt avoir un projet de plus sur lequel travailler. Heureusement, ce n'est pas pressé, car à la vitesse où vont les choses, il faudra de la patience. Je ne peux pas me dédoubler après tout!

     

     

  • Indices et patron de tête


    Je crois que mes indices précédents n'ont inspiré personne.

    Alors je vous en montre plus.

     

    Legolas1.jpg

    Cette bouille-là ne vous rappelle rien? Et la broche, voyez?

    Alors, en quoi ce personnage et cette broche peuvent-ils m'inspirer pour mon ours spécial?????

     

    saphira.jpg

    Pour cet indice, c'est peut-être plus difficile. C'est le dessin qui fait la jaquette d'un livre. J'en déduit que personne parmis vous n'a dû lire ce livre, car vous auriez réagit rien qu'avec l'indice donné la dernière fois. En quoi ce dessin peut-il m'avoir inspirée pour le compagnon de mon ours très spécial???? Allez, jetez-vous à l'eau!

     

    J'ai enfin réussi à dessiner un patron qui me plait pour la tête de l'ours.

    J'ai d'abord dessiné celui-là :

    DSC06619_1.JPG
    DSC06621_1.JPG
    DSC06622_1.JPG

    J'en ai profité pour voir si j'avais bien choisi où faire la découpe du "scalp" et me suis rendu compte qu'il fallait faire le repère plus en arrière (cf les tracés en gris).

    Quitte à découper, j'en ai profité pour redissiner les pièces en y ajoutant des courbes, pour donner plus de rondeurs à la tête.

    Cette fois, je n'ai ppas mis dix-mille ans à m'appliquer à faire une jolie couture comme du définitif (c'était le cas de l'essai au-dessus).

    Et voici ce que j'ai obtenu (le rembourrage est grossier) :

     

    DSC06625_1.JPG

     

    DSC06628_1.JPG

    DSC06631_1.JPG
    Le résultat me plait. J'ai juste élargi ensuite le cou sur l'avant avant de scanner les pièces du patron. Cerise sur le gâteau, je vais pouvoir glisser les oreilles au niveau des coutures sur les côtés, donc elles seront carrément plus faciles à installer et placer.
    J'aurai peut-être quelques ajustements à faire en travaillant avec les matériaux définitifs.

    A suivre...